C'est avec beaucoup d'émotion et d'anxiété que j'ai préparé cette exposition avec Jacqueline Regis et Antoine Lazerges qui m'accueillent et m'ont accompagnée dans ces préparatifs.

Un cheminement qui démarre de la calligraphie, la lettre, sa forme, sa forme qui doit s'allier au sens, une éternelle quête...

La rencontre avec Rudy Ricciotti est fulgurante, sa défense d'une esthétique intègre, le rejet des faux semblants,sa passion du travail des hommes et de la matière ses phrases percutantes et imagées.... ont été un support de ce cheminement pour tenter d'allier architecture et calligraphie.

Puis un travail sur l'encre, la matière fluide.L'encre du calligraphe et un pinceau à eau m'ont incitée à faire renaître les personnages griffonnés en marge de mes cahiers scolaires.Un travail plus libre que la calligraphie pour laquelle la pression   du geste, l’extrême précision du tracé et donc la force doivent être constantes.Les taches d'encre prennent forme, du volume, il apparaît des textures,des allures parfois inattendues. Le dessin sur  vif permet de croquer des attitudes plus réelles, féminines, de saisir le mouvement,d'imaginer, de rêver des silhouettes dynamiques et gaies, actuelles, mais inspirées des dessins de mode des années 1930, 1950, ...

Le rêve est de transformer le réel, de lui suggérer de nouvelles croyances, des histoires éloquentes. R. Ricciotti

Merci à  Jacqueline pour son enthousiasme, à Antoine pour son aide et le texte qu'il a adressé au journal en ligne Destimed et à Rudy Ricciotti pour son soutien et son texte sur le travail de calligraphe.

Je serai à la galerie les samedis après midi 14, 21 et 28 octobre à partir de 14h30. La jolie boutique Et Moi et Moi qui vend de délicieux chocolats, des confitures, gateaux,... et de beaux objets de design est ouverte tous les jours,8 bd Notre Dame dans le 6ème à Marseille

.

affiche et moi Delphine 2